www.culture.fr

Journées du Patrimoine

au Château de Condé

Samedi 18 et Dimanche 19 Septembre 1999 - Tarif spécial Journées du Patrimoine : Adultes 30 FRF (gratuit -18 ans)

Thème 1999 :

Les relations du château de Condé et du village au fil des siècles et plus particulièrement à la Révolution.

De célèbres personnages comme Marie de Luxembourg, l'artiste italien Servandoni

et d'autres figures historiques venues de l'Europe entière, furent les hôtes de ce château.

château de Condé - façade Sud 

Amis Visiteurs

 Bienvenue

dans les Monuments Historiques Privés

où nous sommes heureux d'accueillir

gratuitement les jeunes jusqu'à 18 ans, pendant

les Journées du Patrimoine des 18 et 19 septembre 1999.

 

Vous êtes huit millions à visiter chaque année les monuments historiques

appartenant, comme celui-ci, à des particuliers.

Tel est le cas des deux tiers des monuments ouverts au public en France.

Ces châteaux, abbayes et manoirs privés, avec leur mobilier et leurs jardins, nous ont été transmis à travers les siècles.

Ils sont le témoignage d'une histoire vivante que nous souhaitons ardemment préserver avec votre soutien.

 

Les monuments privés exercent un rôle économique essentiel

dans les régions. Ils sont directement ou indirectement à l'origine de 175 000 emplois

et sont source de richesse pour l'économie nationale et régionale.

De plus, le développement des visites scolaires souligne leur rôle éducatif.

 

Les monuments privés nécessitent des travaux et un entretien à la charge du propriétaire.

L'Etat et certaines collectivités locales participent,

pour partie seulement, à certains gros travaux de restauration, dans le cadre d'un budget limité.

 

Les monuments privés, dont les propriétaires sont les conservateurs bénévoles,

ont besoin de votre soutien pour poursuivre leur mission.

En les visitant, vous participez activement à la sauvegarde de ce patrimoine.

 

Nous vous en sommes très reconnaissants.

Les Vieilles Maisons Françaises - La Demeure Historique

 

 

 

Retour

Membre de la Demeure Historique