Château de Condé ~ Dossier de Presse  
  www.chateaudeconde.com   

 Une Vie de Château à partager... Un peu d'histoire...  Découvertes...
 Services aux visiteurs   Les Vieilles Maisons Françaises La Demeure Historique

Château de CondéUne Vie de Château à partager...

" C'était une visite magnifique pour un château extraordinaire!"
Mohamed Abdel Atty, guide, Egypte

 " Thoroughly enjoyed this very interesting chateau"
Lis and Anita, Australia

" Merci beaucoup pour votre visite
à votre château, qui est magnifique..."


Frantisek Remta, guide, République Tchèque,

 " Pas seulement des 'secrets' mais aussi des surprises, très agréable... "
Famille Kinds, Pays Bas

"Absolutely wonderful! Thank you so much for sharing such a special part of your history."
Kathy Smith, USA

 Des années de restaurations et d'efforts afin de redonner à la demeure des Princes de Condé sa splendeur passée, en ont fait l'un des lieux les plus prestigieux de l'Aisne et les visiteurs venus des quatre coins du monde sont unanimes sur l'enthousiasme qu'il suscite et sur la qualité de l'accueil.

"Superbe château", "émouvant", "merveilleux", "bijou", "écrin", "très intéressant", "visite très enrichissante", "continuez", "courage", "humain", "agréable", "nous reviendrons"... Autant de mots qui reviennent sous la plume de ceux qui s'attardent quelques instants sur le Livre d'or...

Le Château de Condé se fait une place dans le contexte touristique régional, voire national. Et à niveau international, il contribue aussi bien que le Louvre ou le Château de Versailles ou encore le Champagne au prestige de la France auprès des touristes étrangers. Certes, le nombre de visiteurs n'est pas comparable mais l'effet que produisent les richesses artistiques et historiques de ce lieu reste le même. Il y a ici, quelque chose en plus...

Le fait qu'il soit habité encore aujourd'hui lui donne une âme et un charme que les "grosses machines" touristiques nationales ont perdu: le Château de Condé est un lieu qui vit et qui perpétue l'histoire des grandes familles françaises. Ces noms ne sont pas seulement dans les livres d'Histoire. Ce sont des familles qui vivent le jour le jour comme toutes les familles françaises et qui souhaitent partager à d'autres la beauté d'un patrimoine qui a façonné leur histoire et notre histoire.

Vous êtes donc invité à venir rendre visite à un lieu chargé d'art, d'histoire et de vie et à partager à votre tour ce qui sera pour vous un coup de cœur !

Un peu d'histoire...

 Condé tire son nom du mot d'origine celte "condatum", qui signifie confluent (entre deux rivières, la Dhuys et le Surmelin, affluent de la Marne). Ses origines remontent à l'antiquité mais ce n'est qu'au Xlle siècle que ce village devient un lieu d'importance stratégique et politique pour les seigneurs qui s'y installent.

S'y succèdent, les seigneurs de Montmirail, de Coucy, la Maison de Luxembourg, de Bourbon-Vendôme, Bourbon-Condé, le Prince de Savoie Carignan (actuelle famille royale d'Italie) et la maison de Bourbon-Soissons, jusqu'à l'acquisition du Château par le Marquis Lériget de la Faye en 1719. Parmi eux, Louis de Bourbon, premier Prince de Condé, et oncle du futur Henri IV, est l'un des acteurs principaux de l'histoire des guerres de Religion (XVIe siècle), en tant que chef du parti protestant. Il est l'aïeul du Grand Condé et du grand stratège le Prince Eugène de Savoie qui, à la tête des armées autrichiennes, à fait subir plusieurs défaites à Louis XIV.

En 1719, le Marquis Lériget de la Faye, achète le Château, confisqué par le roi Louis XIV depuis 1711 en raison de la collaboration de Victor-Amédée de Savoie avec le Prince Eugène, pendant la guerre franco-autrichienne. La plupart des décors que l'on peut admirer aujourd'hui au Château de Condé sont dus au Marquis de la Faye, membre de l'Académie Française, chef du cabinet royal et administrateur de la Compagnie des Indes. Celui-ci aurait continué le travail entrepris par le Prince de Savoie-Carignan.

Il confie Condé au talent d'un architecte et sculpteur italien, Servandoni, maître du trompe l'oeil et l'un des architectes du Palais Farnese à Rome et de la façade de l'église Saint Sulpice à Paris. Celui-ci supprime l'aile sud, déjà très endommagée par les dragonnades que Louis XIV y infligea, donne une symétrie apparente aux façades (il va jusqu'à peindre de fausses fenêtres sur les murs médiévaux qui mesurent par endroits deux mètres d'épaisseur!).

Grands mécènes, le Prince et le Marquis invitent les artistes à la mode à redécorer cette "maison des champs". Antoine Watteau et ses élèves dont Lancret, François Lemoine et son élève Boucher, Jean-Baptiste Qudry, peintre animalier de la Cour, s'y côtoient et travaillent parfois sur les mêmes oeuvres.

En 1814, la Comtesse de Sade, belle-fille du Marquis de Sade, hérite de Condé par l'un de ses cousins la Tour du Pin. Le Château reste dans la famille Sade jusqu'en 1983, date à laquelle Monsieur Alain Pasté de Rochefort en fait l'acquisition. Hasard de l'histoire ou Providence, les Pasté de Rochefort sont les descendants du capitaine de la garde privée du premier Prince de Condé!

Les dommages infligés à cette glorieuse demeure pendant les deux dernières guerres font de sa restauration la principale préoccupation des actuels propriétaires.

cliquez ici pour une visite virtuelle 

Découvertes...

 Dès le début des travaux en 1983, la famille Pasté de Rochefort va de découverte en découverte.

Les fresques du château connues à cette époque étaient déjà impressionnantes mais les recherches que mènera Monsieur Pasté de Rochefort et les surprises que leur réservera le Château au cours des années de restauration ne feront qu'enrichir la connaissance de cette demeure et des personnages qui y vécurent.

Qu'en est-il, aujourd'hui?

L'aile Ouest, très endommagée pendant les guerres mondiales, a retrouvé les couleurs et l'air de fête laissés par Watteau et ses élèves au début du XVIIIe siècle. Chaque pièce rappelle la présence du maître qui peignait directement sur les murs et les dessus de cheminée: des paysages fantastiques, des personnages que l'on retrouve dans les toiles les plus connues du peintre, les contes de Jean de La Fontaine délicatement illustrés... Alors qu'en 1983, certaines peintures se trouvaient sous des couches de papier peint, aujourd'hui, après des années de réparation, on retrouve partout une farandole de couleurs qui donne vie aux murs médiévaux.

Dans l'aile Nord, les toiles de Servandoni, architecte et maître du trompe l'oeil, lacérées par des baïonnettes, ont été réparées. Dans le salon de la chasse, de Jean Baptiste Oudry (XVIIIC siècle), outre les merveilleux retours de chasse et de pêche, la famille Pasté de Rochefort a trouvé, en 1991, derrière un miroir, une peinture signée d'un "W", reprenant les caractéristiques de l'art de Watteau, et cachée depuis 300 ans!

Récemment, c'est encore une cave voûtée qui a été déblayée. Selon les Comtes de Sade, elle aurait été murée en 1870, avant l'arrivée des prussiens mais elle reste encore un mystère...

Oui, "mystère"... C'est un mot qui sied particulièrement à cette bâtisse dont il reste beaucoup à découvrir. Les quelques objets retrouvés au cours des travaux révèlent une présence humaine ancienne et continue en Ces lieux mais les découvertes n'ont pas encore fini de nous étonner.

 la fiancée du roi de Garbe, fresque signée  W - château de Condé,  salon des Oudry (extraits)

Services aux visiteurs

 Afin de poursuivre le travail de restauration et pouvoir faire profiter à d'autres les richesses artistiques ainsi mises à jour, le Château de Condé propose plusieurs types de visite, la location de ses salles médievales (il est également arrivé de louer les salons de l'étage) ou encore des animations. Celles-ci permettent la participation de prestataires extérieurs locaux qui évoluent dans un cadre historique insolite: trompes de chasse, promenade en montgolfière, tir à l'arc ou animation musicale.

Il est parfois organisé des événements plus importants tels le concours d'attelage (en septembre 1996) ou les visites nocturnes avec une mise en scène en costumes d'époque (juillet et août 1999). Le Château vit avec son temps et n'hésite pas à participer à des événements d'ordre régional ou national comme les commémorations autour de Jean de La Fontaine (en 1995), les Journées du Patrimoine ou encore les célébrations de l'an 2000.

L'avenir entrevoit la reprise des visites nocturnes qui ont beaucoup plu aux nombreux visiteurs qui y ont participé, des visites thématiques ou encore des déjeuners médiévaux (pour les groupes de visiteurs). On y travaille...

 Château de Condé

Demeure des Princes

Monument Historique Privé, 02330 Condé en Brie France ~ tel : +33 03 23 82 42 25 fax : +33 03 23 82 86 66

www.chateaudeconde.com ~ contact@chateaudeconde.com

château de Condé - façade Sud  Servandoni Oudry

 VISITEURS INDIVIDUELS

Visites à 14h30, 15h30 et 16h30
MAI : Ouvert le dimanche et les jours fériés
 JUIN, JUILLET, AOUT, SEPTEMBRE :  Ouvert tous les jours
en dehors de ces dates consulter notre page : Actualités
        

GROUPES (à partir de 20 personnes)

Ouvert toute l'année sur rendez-vous
Possibilité de déjeuner dans l'une des salles du château

LOCATION DE SALLES
Possibilité de louer les salles pour les mariages, réceptions: à partir de 1 830 Euros ;
séminaires, comités d'entreprise: conditions particulières; expositions, etc.

Les Vieilles Maisons Françaises
La Demeure Historique

 Huit millions à visiter chaque année les monuments historiques
appartenant, comme celui-ci, à des particuliers.
Tel est le cas des deux tiers des monuments ouverts au public en France.
Ces châteaux, abbayes et manoirs privés, avec leur mobilier et leurs jardins, nous ont été transmis à travers les siècles.
Ils sont le témoignage d'une histoire vivante que nous souhaitons ardemment préserver avec votre soutien.

Les monuments privés exercent un rôle économique essentiel
dans les régions. Ils sont directement ou indirectement à l'origine de 175 000 emplois
et sont source de richesse pour l'économie nationale et régionale.
De plus, le développement des visites scolaires souligne leur rôle éducatif.

Les monuments privés nécessitent des travaux et un entretien à la charge du propriétaire.
L'Etat et certaines collectivités locales participent,
pour partie seulement, à certains gros travaux de restauration, dans le cadre d'un budget limité.

Les monuments privés, dont les propriétaires sont les conservateurs bénévoles,
ont besoin de votre soutien pour poursuivre leur mission.
En les visitant, vous participez activement à la sauvegarde de ce patrimoine.

Nous vous en sommes très reconnaissants.

 
 

 

Membre de la Demeure Historique

Plan d'accès Visite Virtuelle Salles de Réception Histoire de la Principauté Liens Newsletter et fin

Retour